LUTH

Laboratoire Univers et Théories

Le LUTH en quelques mots

Le Laboratoire Univers et Théories (LUTH) est une unité mixte de recherche (UMR 8102) du CNRS, de l’Observatoire de Paris et de l’Université Paris Diderot. Le laboratoire regroupe plus de 80 personnes dont 34 chercheurs permanents statutaires. Son activité de recherche concerne la théorie et la modélisation avancées des systèmes astrophysiques. Notre laboratoire met l’accent sur le calcul numérique intensif et la pluridisciplinarité, deux aspects de l’activité de recherche astrophysique déterminants aujourd’hui pour atteindre les objectifs de notre discipline.

La simulation numérique joue un rôle fondamental en astrophysique et a été à l’origine de progrès spectaculaires. Complément indispensable des approches purement observationnelles et théoriques, elle constitue une troisième voie de recherche dont la spécificité est l’utilisation heuristique de l’ordinateur.

La complexité des systèmes astrophysiques étudiés au LUTH nécessite, pour être élucidée, une expertise sur des processus physiques multiples et sur de nombreuses méthodes en mathématiques, statistiques et numérique. Le LUTH est un lieu d’échange afin de permettre l’élaboration et le suivi de projets de modélisation ambitieux.

Les thématiques de recherches au laboratoire sont diverses. Elles vont de la cosmologie, au planètes extra solaires, en passant par l’étude des trous noirs et objets compacts, des phénomènes de hautes énergies, des phénomènes hydrodynamiques et de plasmas présents au sein des objets astrophysiques.

Les travaux réalisés dans notre laboratoire se situent à la fois en amont et en aval des grands projets instrumentaux et observationnels de notre discipline. Les membres du LUTH sont actifs au sein des projets ALMA, COROT, CTA, Euclide, Fermi, DEUS, GAIA, Herschel, Hess, Horizon, LMJ, Planck, TPF, XMIVI, etc.

Le LUTH participe également à plusieurs expériences d’intérêt astrophysique comme par exemple l’étude des chocs radiatifs en utilisant les grands lasers comme le LULI.

L’enseignement et la formation par la recherche sont parmi les principaux objectifs du LUTH. Les scientifiques du laboratoire participent à la formation des étudiants en astrophysique, en physique et en mathématiques tant au niveau du master d’astrophysique d’lle de France, que dans des cursus universitaires ou de grandes écoles. Ils sont également impliqués dans de nombreux programmes d’encadrements doctoraux nationaux et internationaux.

Le LUTH réalise un travail de diffusion de la culture scientifique. Il est présent dans les lycées où il délivre de nombreuses conférences. Il a ces dernières années marqué l’année mondiale de la Physique en 2005, avec l’organisation des manifestations « Le Siècle d’Albert Einstein » (http://einstein2005.obspm.fr) et l’année mondiale de l’Astronomie en 2009, avec l’organisation des manifestations « L’Univers Invisible » (http://univers2009. obspm.fr). Ces deux évènements mondiaux de ces années commémoratives de notre discipline ont été organisées en partenariat avec l’UNESCO.